no responses

Un miséricordieux

Fait remarquable entre tant, MD ne semble en vouloir ultérieurement ni à ses frères qui, comme nous venons de le voir, se sont empressés d’ouvrir la Section d’Or au Nu descendant un escalier la même année, ni à Gleizes et Metzinger, les doctrinaires du cubisme. Il a sans doute su leur montrer l’inconséquence de leur geste, les culpabiliser juste ce qu’il faut pour qu’ils en prennent conscience, et en définitive rapidement leur pardonner. Ce qu’il a appelé un « coup de sang » fut immédiatement suivi d’un « sans rancune ». Hors de la rivalité et des vengeances qu’elle entraîne, il pardonne ainsi cette avanie en la circonstance. Chez tout un chacun, le ressentiment aurait pu influer sur les relations familiales et confraternelles. Apparemment pas chez MD. Cette magnanimité est vraiment rare dans un milieu aussi concurrentiel que celui de l’art contemporain. Mais MD s’étant sorti à temps de la concurrence peut seul, plus et mieux que les autres, ne pas leur tenir rigueur des échecs qu’il lui font subir. De même, il se montre très souvent fidèle en amitié, même avec l’impossible André Breton jusque au début des années 1960, lequel a pourtant le chic pour se fâcher avec tout le monde et exclure du mouvement surréaliste à tour de bras. Dans ce contexte, il évite de prendre parti et continue de voir Dali et Breton, quand les deux s’invectivent. De même, il fait fi du refroidissement des relations entre son mécène Walter Arensberg et Man Ray, voyant l’un et l’autre à l’occasion d’un séjour en Californie.

Il ne s’agit naturellement pas d’instruire ici un procès en béatification du bienheureux Marcel, il s’en serait amusé comme d’une farce de pataphysiciens. Mais il me semble indispensable de montrer comment une compréhension exceptionnelle des mécanismes du désir peut protéger du ressentiment et épargner bien des conflits vains. Quiconque parvient à être aussi conséquent que lui, sait vivre libre dans le respect des autres. Il jouit en retour de leur reconnaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *